Comment gérer les couleurs de mon site web

OUTILS

Dans le design de votre site, il y a une composante importante qui va jouer sur le visuel général de celui-ci, c’est la couleur.

 

Lorsque vous allez définir une couleur de base, celle qui sera la dominante du site, vous chercherez à trouver une combinaison de couleurs qui s’insérera harmonieusement dans votre chartre graphique.

La Roue Chromatique d’Adobe va pouvoir jouer ce rôle pour vos projets.

Avec cet outil vous allez pouvoir gérer vos couleurs en vous appuyant sur des données annexes, comme les couleurs les plus utilisées, ou faire le choix de propositions aléatoires. Vous allez pouvoir créer vos thèmes et les enregistrer, ou vous servir de thèmes couleurs déjà établies.

La règle de couleur la plus utilisée est la monochrome. Cela semble assez logique puisque l’on fait souvent le choix de sa couleur de base et on consulte ce panneau chromatique pour en avoir toutes les déclinaisons.

Ensuite vient la règle de couleur dite complémentaire, pour créer une structure visuelle composée de couleurs analogues de base et les contraster avec des couleurs complémentaires.

Le rôle de la couleur ne s’arrête pas faire un site joliment coloré.

Le choix des couleurs peut influer sur vous visiteurs. Souvent cela est de l’ordre du ressenti ou de l’émotionnel. Mais quand on sait que 75% des acheteurs placent la couleur comme raison principale pour laquelle ils achètent un produit particulier, ça fait réfléchir !!

D’ailleurs grâce à cella j’ai pu m’offir le mois dernier un disque dur portable de 4 To pour sauvegarder des données, à un prix de 30 % inférieur à un modèle égal et de mêmes marques.

La raison ? Personne n’achetait ce modelé parce que la couleur bleue fuchsia de celui-ci rebutait les clients. Pour que ce disque dur soit vendu, ils l’ont donc bradé. C’est vrai que la couleur était affreuse, mais bon pour stocker des données, on peut passer outre.

Bref, ce petit aparté pour vous dire que la couleur joue un rôle primordial. Elle peut  développer des émotions qui vont interférer sur notre réflexion, même si la perception des couleurs n’est pas une science exacte qui peut être universellement traduite en sentiments spécifiques.

Tagged

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
23 + 27 =