Comment choisir l’hébergement de votre site WordPress

Il y a énormément d’hébergeurs de sites sur le web, mais ls n’offrent pas tous les mêmes qualités de stockage de vitesse de serveur, de backup…etc…
Il va donc falloir déterminer par rapport à une multitude d’offres et de critères, celle qui conviendra le mieux à votre projet.

De quel hébergement avez vous besoin ?

Le choix de votre hébergement ne doit pas être dicté par le prix, parce que cela ne veut pas toujours dire grand-chose. Bien sûr, un hébergement WordPress dédié sera plus onéreux qu’un mutualisé, mais il faut prendre en compte tous les paramètres qui leur seront alloués par rapport à vos besoins.

Si votre site web n’a que quelques pages qui vont exposer votre offre professionnelle, le choix peut se faire suivant un bon rapport qualité / prix. Par contre, si vous vous lancez dans l’e-commerce, vos choix devront être différents.

Il y a aussi une chose importante à prendre en compte, celle de la réactivité et la compétence du support en cas de problème.
Ayant utilisé de nombreux hébergeurs, j’ai pu constaté de grandes différences, entre ceux qui pour avoir une réponse, il n’y avait que celles des FAQs, et ceux qui avaient un vrai support et qui donnaient des solutions à appliquer, avec en plus une réactivité exceptionnelle.

Vous avez deux solutions pour l’hébergement de votre site.

Vous pouvez faire le choix de laisser toute la gestion technique à une plate-forme d’hébergement WordPress. C’est la solution simple qui va vous permettre de vous lancer rapidement, ou être le seul maitre à bord en choisissant votre propre hébergeur.

La solution auto-hébergée

Avec la plate-forme d’hébergement WordPress.com, vous allez pouvoir ouvrir un site gratuitement sans vous soucier du code. Votre CMS WordPress y sera installé automatiquement. Si ce choix est une excellente chose pour un petit blog de loisirs, il n’en est pas de même pour un site professionnel.

En effet, vous allez être vite bloqué par les limites des ressources offertes. Il faudra donc passer par l’étape supérieure de cet hébergement qui donnera plus d’espace à votre site et qui sera payante. Je ne trouve rien à redire sur le fait de payer un hébergement. Il est normal de payer un service.

Le seul bémol avec cette plate-forme, c’est que les couts deviennent vite élevés, et que pour des prix équivalents, on peut avoir des hébergements que l’on administre soit même qui auront plus de performances.

Salle des serveurs de réseau internet.
Centre d’hébergement de serveurs web.

Choisir son propre hébergeur

Un site sous WordPress demande à la base peu de ressources pour fonctionner. Cependant, lorsque le contenu que vous y ajoutez se développe, ou lorsque vous insérez des plug-ins, ces extensions pour automatiser différentes fonctionnalités, (surtout s’ils ne sont pas très bien codés par leur créateur) votre site devient plus lourd. Les requêtes au serveur seront plus longues à être traitées.

Assurez-vous donc, que votre hébergeur possède à la base, des serveurs dont le temps de réponse soit performant.

L’hébergement Mutualisé

C’est la formule d’hébergement la plus utilisée. Son prix est souvent bon marché, et peut être modulable suivant le nombre de bases de données qu’il vous faudra. Pour débuter, 1 seule base de données vous suffira pour faire tourner votre site.

Pour schématiser, dans l’hébergement mutualisé, vous avez les sites de plusieurs personnes qui cohabitent sur 1 seul serveur. Cette offre d’hébergement est donc plus abordable puisque les couts de maintenance du serveur son répartis suivant le nombre de sites hébergés.

Le partage des ressources sur un serveur ne pose pas de soucis majeurs parce que pour la majorité des sites, il est plus que suffisant pour leurs besoins. Par contre dès qu’un site voit son développement et sa popularité augmenter, cela va se traduire par de plus fréquentes requêtes sur le serveur mutualisé, qui peuvent finir par empiéter sur les ressources allouées aux autres sites.

Il arrive que dans ce cas votre hébergeur rende inaccessible momentanément la consultation de votre site web, puisque vous mettez en péril l’accès aux autres sites hébergés.

L’hébergement Dédié

Avec du dédié, vous êtes le seul à être sur un serveur. Cela signifie que toutes les ressources du serveur de l’hébergeur vous sont allouées.

Vous aurez un plus grand espace de stockage, plus de RAM, plus de bande passante, et surtout votre site aura une adresse IP unique.

L’hébergement Cloud

Dans un hébergement traditionnel, un serveur abrite votre site. Lorsque l’on parle d’hébergement dans le Cloud, on a affaire à une multitude de serveurs qui peuvent être disséminés, un peu partout, mais qui sont connectés entre eux. C’est un réseau de serveurs en fait.

Mon hébergeur Web

Alors bien sur, lorsque l’on écrit un article sur l’hébergement de site web, …. c’est que l’on à un site qui est hébergé chez un prestataire dédié. Pour ce site, Web-Ref, vous vous en doutez que j’ai choisi un hébergeur réactif en cas de soucis, et donc le rapport qualité-prix est excellent.
C’est pour cela que je suis chez LWS.

Vous pouvez toujours aller voir leurs offres, cela n’engage en rien, mais vous permet d’avoir une idée sur toute leur gamme d’hébergement.

Le glossaire de l’hébergement de site web

Voici quelques termes qui reviennent souvent dans le classement des différents hébergements proposés.

  • Multi-Sites : Cela vous dit si l’offre d’hébergement permet d’installer plusieurs sites
  • CPU : Processeur du serveur ou est héhergé votre site.
  • Espace disque : Taille de stockage pour vos contenus
  • Bande passante : volume d’informations pouvant transiter par le serveur
  • Certificats SSL : C’est une clé cryptographique pour sécuriser une connexion entre un serveur web et un navigateur.

Conclusion

Vous le voyez, les offres d’hébergements sont variables. Lorsque vous vous lancez, débuter par un hébergement mutualisé est la meilleure solution. Et si votre site connait un fort développement, vous pourriez facilement changer de gamme d’hébergement chez votre prestataire.