Les extentions des nons de domaine.

Comment choisir le nom de domaine de votre site Web

Avant de choisir votre nom de domaine, sachez que vous risquez d’avoir quelques déconvenues. La plupart des noms étant déjà pris dans les domaines de premier niveau (.com, .net, .org, .fr), l’extension que vous choisirez ne sera peut être pas celle que vous espériez.

Le nom de domaine, votre identité sur le web

Une entreprise, une marque, va chercher à prendre son nom pour s’afficher sur le web. Ils vont immédiatement être identifiables pour le visiteur.
Le second avantage, c’est que leur nom est concis, facile à mémoriser et à inscrire dans un moteur de recherche.

  • Milka, les chocolats – milka.com
  • Adidas, le sport – adidas.fr
  • Post-it, les autocollants – post-it.com
  • Haribo, les bombons – haribo.com

Votre entreprise n’a pas forcement un nom court, et cela pourra être un handicape pour vous trouver par ces mêmes moteurs de recherche.

J’ai fait un test avec un nom composé de plusieurs mots. Vraiment au hasard, celui qui m’est venu en écrivant. Je me suis dit, cherchons la société Les Jardins d’Eden !

Et voici les résultats :

Résultat d'une requette sur un moteur de recherche.

Alors suite à ma requête, on me donne, un hôtel en France, un autre au Sénégal, un vendeur de couteaux, une résidence médicalisée, des salles de réception … etc.

Et encore ce n’est qu’un aperçu qui vous montre bien qu’un nom de domaine ne fait pas tout pour être trouvé.

C’est là que l’on voit que le référencement sera bénéfique pour avoir de meilleures positions lors d’une recherche.

Une marque personnelle

Certains avancent que d’insérer ses mots clés est la solution. Ce n’est pas vraiment exact.

Bien sûr, il est vrai que si j’ai un restaurant du nom des jardins d’eden, et de choisir le NDD, avec les mots Restaurant-Jardins-Eden, les moteurs focaliseront leur recherche sur les restaurants portant ce nom, mais faite l’essai, cela va vous mettre : Environ 9610000 résultats !!!!

Donc si vous désirez faire de votre prénom et nom une marque personnelle, et choisir ceux-ci comme nom de domaine, vous ne serez pas plus pénalisé qu’avec un site ayant les mots clés de son activité.

L’avantage du SEO ne dépend plus comme avant du nom de domaine.

Si l’on devait faire des choix

Ciblage géolocalisé

Il y a un nom de domaine pour chaque pays. On peut pousser encore plus la localisation avec le nom des villes.

En France, il y a le « .Paris », mais peu de villes ont leur extension.

L’attribution d’un NDD coûte extrêmement cher, et peu de villes arriveraient à rentrer dans leurs frais en revendant ces extensions.

L’avantage de posséder un nom de domaine avec le nom d’une ville est pour une entreprise locale un bénéfice de mémorisation pour les clients.
Si je cherche un plombier à Paris, je vais avoir un million de réponses, mais si je tombe sur « www. Plombier. Paris », je clique !!, mon choix se portant naturellement sur ce résultat de requête.

Extensions par pays

Il est sûrement judicieux de choisir l’extension de son pays. C’est pour cela que de nombreuses entreprises françaises sont en « .FR« . Mais si l’on regarde l’adresse internet de ces sociétés, on voit que certaines préfèrent se donner un nom aux reflets plus start-up, ou technologique, et vont choisir le « .IO, ou « .CO« .

Ces 2 NDD sont pourtant associés au British Indian Ocean Territory pour le premier et à la Colonbie pour le second.

Et que dire du « .TV » réservé normalement aux îles Tuvalu, qui sert beaucoup plus aux sites web proposant de la vidéo, qu’aux entreprises des îles Tuvalu.

Faire court !

Le plus long NDD est iamtheproudownerofthelongestlongestlongestdomainnameinthisworld.com !

Vous pouvez le taper, vous verrez qu’il y a un site au bout. Vous verrez aussi que cela a été fait juste pour le fun par ce qu’à part des publicités, il n’y a rien sur le site. Mais c’est un bon exemple pour faire comprendre qu’un nom de domaine plus c’est court, mieux c’est !

En résumé

Ma préférence va pour les noms de domaines avec des mots génériques, quelle que soit l’extension.
Si je vends des parapluies, avoir « Parapluie .FR » c’est un peu le summum pour moi. Hélas les mots génériques sont souvent déjà enregistrés. Dans mes choix, il y a seulement deux choses que j’essayerais d’éviter, les noms avec tiret, ainsi que ceux portant un chiffre.
Ceci par ce que si l’on ne connaît pas bien le site sur lequel on veut se rendre, on risque de ne pas le trouver, ne sachant pas comment il est écrit.
Pour les chiffres la confusion entre un chiffre (2 par exemple) et le mot « deux » prête à l’erreur.

Retour haut de page