Erreur de chargement.

Comment corriger le probleme Fatal Error Memory dans WordPress ?

Avant toute chose, si cela vous arrive, ne pensez pas que votre thème ou votre base de données soit endommager par du code PHP défectueux.

D’ou provient cette Fatal Error ?

Un site WordPress fonctionne avec de multitudes requêtes envoyées au serveur. Ces requêtes ont toutes un temps différent d’exécution. Si lors d’une mise à jour d’un plug-in ou autre vous voyez apparaitre cette erreur fatale, c’est que le temps d’exécution maximum est dépassé. Celui-ci est généralement fixé à 30 secondes.

Les 3 principales cause de Fatal Error Memory

Il y a la cause interne, c’est-à-dire que des restrictions ont été mise en place par votre hébergeur pour prévenir l’abus des ressources que vous allez consommer sur le serveur. Cela est d’autant plus courant si vous être hébergé sur un compte mutualisé.

En effet, le serveur va héberger plusieurs sites web, chacun ayant son propre quota de ressources allouées. Si de votre côté vous consommez en excès ces ressources, le serveur sera configuré pour bloquer certaines de vos requêtes.

L’erreur externe

Quand on parle d’erreur externe, c’est lorsqu’une anomalie est détectée sur le nombre de requêtes. Cela peut provenir d’une attaque sur votre site. Une personne désire accéder à votre admin par exemple et cherche la faille. Làa aussi, mais pour des raisons de sécurité, votre serveur va bloquer ces requêtes.

Les plug-ins

Si c’est un plug-in qui à déclenché cette erreur il faut le désactiver voir le supprimer puisque, de le réactiver plus tard ne changera pas grand-chose, l’erreur reviendra.

Il se peut qu’il y ait un conflit soit entre le plug-in et votre thème, soit envers WordPress. La cause étant le plus souvent une incompatibilité de code après une mise à jour.

Réparer le probleme Fatal Error

Si c’est un plug-in qui en est la cause, vous pouvez le vérifier en les désactivant tous. Pour cela logez-vous sur votre hébergement avec votre logiciel FTP. Allez dans le dossier /wp-content/plugins/. Renommer le dossier plugins en plugin-disabled.
Une fois cela fait, allez sur votre site et regardez si vous y avez accès de nouveau.

L’embêtant avec cette solution , c’est qu’en les désactivant tous, vous n’allez pas savoir lequel pose problème. Ce que vous allez donc faire, c’est de réactiver le dossier plugins, et allez dans celui-ci pour désactiver chaque plugin en leur ajoutant -desactivate, sauf un.

Retournez alors sur votre site et voyez si tout marche correctement. Si oui retournez dans votre dossier plugins et réactivez-en un autre. Ainsi de suite.
De cette façon, lorsque le probléme reviendra vous saurez quel est le plugin qui en est la cause.

Autre solution avec htacces

Le fichier .htaccess est un fichier de configuration lu par le serveur. Donc vous allez entrer une ligne de code dans votre fichier htaccess. Ceci demandera au serveur d’allouer plus de temps de réponse à une requête. En ajoutant 600, le temps d’exécution sera allongé.

Si aprés tout cela votre erreur persiste, il faudra absolument contacter votre hébergeur. Lui seul pourra donner une solution.


Retour haut de page