Quelle solution choisir pour une boutique en ligne ?

Ouvrir une boutique en ligne, quoi de plus simple vu le nombre d’offres présentes ? Oui, mais faut-il encore faire le bon choix ! Parce que cela n’est pas seulement le nombre de fonctionnalités présentes qui doit valider votre préférence, mais c’est de savoir quelle sera la meilleure plateforme faite pour les produits que vous vendez.

Choisir sa plateforme d’e-commerce

Si l’on fait du dropshipping par exemple, il y a des plateformes dédiées à ce commerce. L’avantage est qu’elles proposent des fonctionnalités liées directement au dropshipping. Par contre vous êtes lié à leurs services. Il y a aussi le cas où l’on ne fait pas de l’e-commerce pur, c’est-à-dire que la vente de produits n’est pas primordiale dans son business plan. C’est un complément de revenu. Alors, une solution hébergée par soi-même peut être l’idéal.

Oui, mais là aussi il y a le pour et le contre. Gérer soit même une boutique vous laisse toute la maitrise de la vente, et cela vous ferais économiser des frais d’abonnement liés à l’utilisation de ces plateformes dédiées.
Et si cela était le contraire ? Qu’en fait, votre boutique vous demande de faire appel assez souvent à un développeur web, parce ce que les problèmes de serveur, les bugs de mise à jour, etc … vous oblige à payer un service de maintenance ? Et la facture peut vite monter.

La solution adopté ne sera pas uniquement pour une meilleure visibilité des produits, ou pour une gestion interne de la vente, mais elle sera aussi prise suivant ses compétences techniques, ou celle de ses collaborateurs.

Les 3 grands axes de développement d’une boutique

1. Intégrez un logiciel de commerce électronique dans votre site Web

  • WOOCOMMERCE
  • PRESTASHOP
  • eCOMMERCE PRODUCT CATALOG

Ces solutions autohébergées vous laissent toute la latitude d’une configuration personnalisée. Par contre les logiciels sont proposés “de base”, c’est-à-dire que vous allez devoir ajouter par vous-même des extensions de paiement, de création automatique de factures, et toute autre fonctionnalité désirée.

PrestaShop est une application open source, qui se télécharge chez votre hébergeur. Les sites de commerce sont très sollicités au niveau de l’interaction avec la base de donnés. La formule d’hébergement devra en tenir compte. CPU élevé et au minimum 256 Mo de RAM.

Si vous préférez installer WooCommerce parce que vous avez déjà un site qui tourne sous WordPress, pensez à regarder la formule d’hébergement choisie, car votre site plus la boutique vont devenir plus gourmands en ressources.

2. Utiliser une plateforme dédiée

Fonctionnalité et sécurité. Ce sont les grandes qualités de ces offres. La sécurité est primordiale, que cela soit au niveau de la vulnérabilité des sites web souvent piratée, ou à la sécurité technique, qui vous détache de tout problème de fonctionnement.

Par contre, bien que les applications soient gratuites, beaucoup d’entre elles sont payantes lorsqu’il s’agit d’ajouter de nouvelles fonctionnalités.

3. Rejoindre une marketplace

De vendre sur une marketplace à 2 avantages vraiment importants. La première est la simplicité d’intégration de vos produits. Tout est configuré pour une prise en main de votre boutique rapide. Deuxièmement, la visibilité de ce que vous allez vendre. Que cela soit eBay, ou Amazon, ce sont de véritables présentoirs de vos produits. Un bémol tout de même. Les commissions prises par ces marketplaces peuvent être énormes et aller jusqu’a 15% d’une vente.

La check-list des questions à se poser

De quelles fonctionnalités avez-vous besoin ?
Notification des stocks Accepter tous les modes de paiement
Page avec témoignages clients Ajout d’un programme de fidélité
Convertisseur de devises Suggestions de produits connexes
Livraison Internationale Offrir plusieurs méthodes d’expédition
Pas de mixité avec ses concurrents Personnalisation de sa Marque
Insertion chat en direct Possibilité d’inclure des appels à l’action
Retour haut de page