Une campagne par email

E-MAIL

L’email est un des composants des plus importants pour la fidélisation et la promotion de votre activité.

Ce moyen de prospection dont l’utilisation est toujours bien présente parmi les multiples possibilités de communication, le restera encore malgré les nouvelles lois sur la règlementation générale de la protection des données, qui impose des restrictions.

Rapide, peu onéreuse, une campagne par email possède de nombreux atouts, et pour qu’elle ait un bon impact, rien ne doit être laissé au hasard.

Le talon d’Achille de l’emailing, c’est le taux d’ouverture.

Beaucoup se plaignent d’un taux d’ouverture faible, et pensent que vu la quantité astronomique d’emails échangés par jour dans le monde, cela influe forcement sur un effet de saturation qui pousse certains à mettre directement les mails dans la corbeille sans les ouvrir. Ou alors que le fournisseur de messagerie a mis en places certains filtres de blocage qui nuisent à vos envois.

Ce n’est pas tout à fait vrai, et il faut déjà se poser les bonnes questions sur la gestion que l’on a faite de ces emails de nos listes.
Comment les à ton acquis ? Si une partie provient d’achat de lots d’emails, il est normal que ceux-ci ne soient pas lus parce qu’il y a de grandes chances que cela ne soit pas des mails qualifiés.

Dans les différents modes d’acquisitions d’emails, il y a la coregistration. Dans cette technique qui consiste à mutualiser plusieurs offres d’abonnement sur un même formulaire, il convient de bien la détailler, et d’y appliquer le double Opt’in, c’est a dire de renvoyer un mail de confirmation, comme s’il s’agissait d’un lead traditionnel à une offre seule.

La segmentation, cela vous parle ?

Le titre de votre message, ainsi que son contenu, n’aura pas la même perception suivant l’état de vos abonnés. Cela aussi joue sur le taux d’ouverture.
Alors, veillez à segmenter en faisant des groupes entre ceux qui ont déjà été clients et ceux qui ne le sont pas encore.
Vous pouvez pousser encore plus loin dans la segmentation en ajoutant des valeurs géographiques, de métiers, ou par titres et qualités (un homme ou une femme).

Le spam

Non, vous n’êtes pas un spammeur puisque vous avez acquis vos emails de la façon la plus traditionnelle avec le consentement de ceux qui se sont abonnés. Pourtant à un moment, ceux-ci vont comparer vos envois à du spam, simplement parce que la fréquence de vos mails vont donner une overdose a ceux qui les reçoivent.
N’oubliez pas que l’e-mail est un outil précieux, ne gâchez pas votre liste inutilement en abreuvant de vos messages vos inscrits.

La mise en forme

La mise en forme ? Simple trés simple. N’oubliez pas que les mails sont principalement ouverts avec un mobile. Alors, pensez un design sobre, sans entrelacement d’images ou toutes ces choses qui partent d’un bon sentiment graphique, celui d’embelir pour peut être poussé à lire, mais qui en fait va alourdir et ne s’adaptera pas a un mobile.
Une chartre graphique se basant sur une seule colonne serait judicieuse, pour une bonne conception qui s’adaptera facilement à tous les terminaux, ordinateurs ou mobiles.

Il ne faut pas oublier de tester votre mail avant de l’envoyer à vos abonnés.

Le contenu

L’élément le plus important d’un email est ce que l’on lit en le découvrant, c’est à dire le titre. Celui-ci doit être clair et explicatif. En 5 ou 6 mots, on doit comprendre quel en sera son contenu.
Chaque email, même s’il possède une partie informative, doit contenir au moins un appel à l’action. Il serait dommage de ne pas profiter d’un envoi, sans qu’il y ait un retour.

Tagged

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
11 − 9 =