WordPress, l’ultime solution pour lancer votre activité

Si ce CMS (système de gestion de contenu) est tellement populaire, c’est qu’il offre une multitude de possibilités pour la création et le développement d’un site institutionnel, d’une boutique en ligne, d’une communauté, de la délivrance de cours … ou d’un simple blog (à la base il a été créer pour cela !). Bref, les possibilités sont multiples, tant les configurations de WordPress sont infinies pour s’adapter à votre activité.

Mais avant de se lancer, il y a deux choses à ne pas négliger puisqu’ils auront une grande importance par la suite, le nom de domaine, ainsi que l’hébergement que vous allez choisir pour votre site.

Le choix du nom de domaine :

Précis, concis , percutant … ce sont des adjectifs qui devraient définir votre nom de domaine, car il sera votre marque, votre identité en ligne.
Ce qu’il faut éviter, ce sont les noms de domaines complexes et à rallonge. La raison en est simple. A l’heure où le mobile dépasse en temps de connexion l’ordinateur, il va être plus facile de taper sur un clavier de téléphone un nom court. Et si la recherche est vocale, la complexité du nom sera difficilement comprise.

Par contre si vous avez un nom de domaine que je qualifierais de compliqué, il y a un moyen pour que l’on vous trouve quand même. C’est de devenir une référence dans votre activité ou thématique. Prenez une pointure dans la petite annonce, le bon coin, pour le trouver je tape le nom n’importe comment, même avec des fautes et Google me le donne quand même en première page.

L’hébergement de votre site :

Cet hébergement ne doit pas être choisi seulement suivant le meilleur rapport qualité-prix, mais en intégrant l’option évolution. En effet, si votre site venait à se développer, il deviendra gourmand en ressources. Avec la bande-passante, ces ressources sont de trois ordres, CPU, RAM et I/O.

CPU, pour la puissance du processeur, RAM pour la mémoire vive, et I/O, pour la vitesse d’exécution des données sur votre hébergement. La bande-passante, c’est la connexion internet mise à disposition pour la transmission de vos contenus.

Et cela à un cout, et si vous débutez sur un hébergement mutualisé de premier prix, cela ne suffira plus. Il faudra donc migrer vers une offre plus solide en terme de ressources.

Donc vérifiez bien si votre hébergeur peut s’adapter à cette montée en puissance, et surtout à quel cout financier pour vous ! Cela est encore plus vrai pour un site e-commerce, dont les ressources qui lui seront nécessaires seront vite élevées en cas de succès.

Installer WordPress :

Il ya quelques temps encore, l’installation du CMS WordPress ne se faisait pas automatiquement. Il fallait avant toute chose, créer une base de données, lui adjoindre un utilisateur, et seulement après lancer l’installation proprement dite. Maintenant la plupart des hébergeurs proposent une installation automatique, ou l’on vous demande simplement si vous voulez cette installation à la racine de votre hébergement, ou dans un répertoire.

Les extensions ou plug-ins :

Sélectionnez les bonnes extensions ! J’entends par là celles dont vous avez vraiment besoin.

Tous ces plug-ins qui s’installent en un tour de main peuvent être un formidable atout de développement pour votre site, mais attention de n’installer celles dont vous servirez vraiment, puisque trop de plug-ins vont sérieusement ralentir votre site.

Les principales extensions dont vous aurez besoins, son celles pour avoir des statistiques détaillées, celles de contact qui va vous permettre de gérer les envois de mail de vos visiteurs, et enfin d’un plug-in qui va s’occuper de la sécurité de votre site.

Après ceci, libre a vous d’ajouter ce qu’ils vous convient, comme une extension pour le commerce en ligne, pour un diaporama, ou une gestion de calendrier d’événement.

Bref, WordPress peut accueillir une multitude d’extensions, des plus simples aux plus pointus, mais généralement en étant facilement paramétrable.

Les thèmes de WordPress :

Rien que dans le catalogue gratuit de WordPress, des centaines de thèmes peuvent être téléchargés en un clic.

Pour démarrer cela est largement suffisant, est permet de déplacer une partie de son budget vers d’autres priorités que vous pourriez avoir en lançant votre blog. Par contre, pour une activité bien spécifique, il serait dommage de vouloir faire l’économie d’un thème qui sera personnalisable plus facilement.

Vous vous lancez dans le podcasting ?, vous avez des thèmes très performants mettant en avant les enregistrements, ou l’intégration de lecteurs mp3 sont intégrés. Si votre activité est tournée vers les cours en ligne, vous trouverez des thèmes qui géreront tout le back-office, de la gestion des inscrits, au déroulement des cours.

Dernières Publications sur WordPress

Retour haut de page